You are here
Home > Message R DOUIEB

Chers Amis,

Au moment où l’année s’achève, voici un message qui pour moi en tout cas, revêt un caractère particulier.

A présent tout le monde est au courant de mon départ à la retraite, qui devrait être effectif le 1 Janvier 2019. Comme dans toutes les organisations apparentées de près ou de loin à la nôtre, quelques perturbations inévitables surviendront. Cela a déjà eu lieu au début de l’été avec le départ d’un groupe d’environ 600 personnes comme vous le savez. Je n’ai pas d’information sur d’autres défections, il est cependant très probable que nous devions nous y attendre. Mais bien que 15% de nos licenciés français aient décidé de rester à la ffkda en 2011 à notre retrait de cette fédération, et moins de 3% récemment, nous avons dépassé les 20 000 licenciés à la dernière saison 2017/2018, et les perspectives d’avenir sont excellentes.
Afin de clarifier mes pensées concernant le Krav-Maga, je dois à nouveau vous préciser que la Fekm n’a pas vocation à être l’ultime fédération « qui doit régner sur le monde ». Cela n’est pas souhaitable car le risque de nous transformer en espèce de secte totalitaire n’est pas négligeable. Il est donc normal et plutôt sain, que de temps en temps une branche se détache de notre (famille) pour tenter de voler de ses propres ailes. Ce qui me dérange, ce sont les raisons invoquées, et les dérives de la plupart des courants dont j’ai pu voir le travail technique et le fonctionnement qui ne me satisfont pas. J’aurais préféré plus de groupes crédibles en dehors du nôtre pour une meilleure diversité « génétique » entre guillemets. C’est pourquoi je vous réaffirme que pour la perpétuation et l’amélioration du Krav, heureusement que la Fekm existe, sans quoi je serais assez inquiet.
Au fil du temps, j’ai pu me rendre compte que ce que nous constatons chez nous qui est parfois regrettable, est tout à fait normal, voire inévitable. Je veux parler des dissensions internes : des révoltes et des indignations des profs entre eux, des responsables envers la direction etc… s’il y avait souci ce serait uniquement de cet ordre, mais à ne pas négliger. En effet, plutôt que de dépenser de l’énergie à contrer les pseudo Krav et les grandes injustices et contre-façons externes, et à amener sur le plateau des solutions tangibles, certains parmi nous seront logiquement tentés à se faire une place au soleil de notre fédération, pour le prestige, les affaires, ou le pouvoir… ou les trois. Où simplement à vouloir le changement (qui n’est pas la garantie pour nous d’aller vers mieux). Ceci revient à ce que d’une part certains d’entre nous œuvrent magnifiquement pour la Fekm et le vrai Krav, alors que d’autre part ces mêmes personnes passent du temps à déconstruire l’édifice qu’ils ont grandement contribué à ériger.
Cela a été le cas de quelques uns de nos cadres qui sont partis voici longtemps ou récemment, et qui ont perdu beaucoup de monde, ne profitant plus de notre dynamique et de notre structure. Sans compter qu’à la Fekm ils avaient une identité forte et une reconnaissance qu’ils ont perdues. Ces quelques lignes n’éviteront pas ce qui adviendra, mais elles sont écrites pour accepter l’inéluctable, tout en mettant en avant l’importance de la Fekm dans le monde du Krav-Maga et la fierté que nous pouvons tous en retirer. Ce sera d’autant plus facile que nous avons tous les atouts pour encore nous développer considérablement dans les années à venir.
A ce stade de notre évolution, Steve Schmitt est la bonne personne pour prendre en charge notre mouvement. Steve va affiner la structuration de notre fédération, il aura besoin de votre appui et de diverses compétences. Je compte sur tous les passionnés du Krav-Maga et de ses valeurs techniques et morales pour l’épauler avec enthousiasme, l’aider à perfectionner notre administration, notre règlement, et le soutenir dans l’adversité et toutes les difficultés à venir, malgré quelques désaccords obligés qui surviendront ici et là. C’est ce que vous avez fait jusqu’à maintenant, et nous avons ensemble surmonté brillamment toutes les difficultés.
Quant à moi, certains le savent déjà, je reste consultant de la Fekm. Je serai libéré de ses contraintes et de sa gestion mais je me réserve le plaisir de rester en partie des vôtres, en lien avec Steve, et d’intervenir parfois si besoin est.

Mes Amitiés à chacun de vous, et mes remerciements pour votre aide sans faille et votre loyauté, dans notre parcours commun.

Très belle année à vous et à vos proches !

Richard DOUIEB »

Top